Les garçons et Guillaume, à table !

Seul en scène

ACHETER

Placement libre

de Guillaume Gallienne

mise en scène de Patrice Mincke

avec Jean-François Breuer

création lumières de Philippe Catalano

scénographie de Anne Guilleray

durée 80 min

Encore jeune garçon, Guillaume pense qu’il est une fille. Du moins se comporte-t-il comme tel, ce qui n’est pas pour déplaire à sa mère qui ne manque pas une occasion d’entretenir la confusion…
Le premier souvenir que j’ai de ma mère, c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes frères et moi, en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : « Je t’embrasse ma chérie » ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Au fil d’un texte touchant et drôle, Guillaume Gallienne dresse le portrait d’un garçon perdu, sujet d’une confusion sexuelle troublante. Il en vient à s’interroger sur sa propre identité, construite selon les « normes » sociales. Il brouille les pistes, entretient la confusion, s’amuse de cette « fragilité » et rend hommage à la féminité.

LA PRESSE EN PARLE...

Débordant d’humour et de gentillesse, le comédien donne corps à un Guillaume totalement crédible. Bravo. L'humanité

Une adaptation irrésistiblement drôle. La Provence

Jean-François Breuer a relevé le défi de reprendre le rôle de Guillaume Gallienne avec une grande sensibilité. La Theatrotheque

Jean-François Breuer s’approprie magistralement la pièce de Guillaume Gallienne dans un seul-en-scène jouissif et drôle sur la confusion des genres. À ne pas manquer ! La Libre

Un seul en scène pétri de tendresse et de drôlerie. Tout est dans la nuance d’un texte fort et dans le jeu millimétré de Jean-François Breuer qui incarne avec justesse les différents personnages. L'Avenir

Ce spectacle est un ovni : il y a une violence psychologique au sein de ce noyau familial et en même temps c’est une comédie hilarante. RTBF

Le spectacle, sans gommer le poids psychologique qui pèse sur le jeune Guillaume en quête de lui-même, partage avec la salle nombre de moments joyeux, drolatiques, rigolos voire hilarants. Web Théâtre

LAISSER UN COMMENTAIRE
Commentaire (0)
L'Éducation de Rita
Lennon et McCartney