visuel vierge Parlons d'autre chose 72

Parlons d’autre chose

De Léonore Confino

Dates de représentations :
Du 05/01/2017 au 01/04/2017
  • Du Jeudi au Samedi à 19h30
  • Le Dimanche à 16h

Plein tarif: 29 €

  • Tarif réduit : 19 € (Chômeurs, Intermintents, Groupes à partir de 10 personnes, Etudiants)

  • Tarif réduit : 11 € (Moins de 26 ans)

Extrait vidéo n°1


Auteur : Léonore Confino Genre : Théâtre contemporain Type de public : Tout public à partir de 12 ans Artiste(s) : Aliénor Barré, Solène Cornu, Faustine Daigremont, Marion de Courville, Thomas Denis, Marguerite Hayter, Elise Louesdon, Camille Pellegrinuzzi, Léa Pheulpin Metteur en scène : Catherine Schaub Créateur lumières : Christophe Luthringer Compagnie : Collectif Birdland Durée du spectacle : 1h10

RÉSUMÉ :

C’est à cause du lycée.

C’est à cause de Simone Weil.

C’est à cause de Breaking Bad.

C’est à cause de Monsanto.

C’est à cause des terroristes.

C’est à cause de Goldman Sachs.

C’est à cause d’Amy Winehouse.

C’est à cause de lui.

1 garçon et 8 filles, tous issus d’une classe de terminale L du lycée Saint Sulpice, nous livrent les coulisses de leur vie secrète avec leurs idéaux, leurs revendications, leurs règles strictes. Lors d’une de leurs soirées clandestines, la communauté dérape…. jusqu’à l’impensable. Chacun va devoir faire face. « Parlons d’autre chose » nous embarque dans une virée haletante au cœur de cette nouvelle génération.

Auteur de Ring, Building, Les uns sur les autres et Le poisson belge, Léonore Confino a été nommée aux Molières en 2014 et 2016 dans la catégorie  « Meilleur auteur ».

  —————————————————————————————-

EXTRAITS DE PRESSE

  • « Ce n’est pas une pièce de théâtre. Plutôt une forme théâtrale originale, bien mise en scène, rythmée. C’est surtout très enrichissant. Nous ne nous sommes pas ennuyés une seconde. Un bon moment de théâtre. » Au balcon
  • « Un spectacle riche, drôle, agréable, calé au cordeau et très bien joué. A voir sans hésitation. » Spectatif
  • « Nous est proposé un théâtre intelligent, en prise totale avec le monde qui l’entoure, et qui le questionne habilement, ce monde-là. Un théâtre qui nous permet de réfléchir sur le sort de cette génération peut-être pas perdue mais qui se cherche, et ce, de plus en plus. » De la cour au jardin
  • « Un tableau d’un réalisme parfait sur les ados d’aujourd’hui. » La Provence
  • « Tous sont d’une justesse impressionnante. » Froggy’s Delight
  • « Les comédiens sont justes, séduisants, émouvants, craquants.«  Gilles Costaz, Webthéâtre